Factures illustrées

Printania – Rennes, 1920

Printania-F

Au Breton – Mercerie Bonneterie Lorient 1934

Entete

Arvor – Pommes de terre de semences Guingamp 1920-30

Facture-Guingamp

Publicités

Dañs Plinn – Biniou & Bombarde

Bro Dreger XIII

KSL-CD-BD013-JaquetteLe treizième album de la collection Bro Dreger, édité par le Centre Culturel Breton de Lannion, sous la houlette de Didier Bécam vient de sortir.  Le thème est cette fois la Dañs Plinn sonnée par le couple biniou & bombarde. On y trouve 8 couples de sonneurs spécialistes de ce terroir, plusieurs ont été sacrés champion de Bretagne à Gourin. Un premier album sur ce thème avait déjà été publié sur cassette en 1990. Il est intéressant, un quart de siècle plus tard, de mesurer  l’évolution de cette pratique. On voit que la tradition continue à se transmettre avec l’intégration de génération de jeunes sonneurs.

Un CD que Musik-e-Breizh recommande chaudement

KSL-CD-BD013-Dos

Les frères Sciallour filmés en 1934

Chanson d’Ar-Mor

Sans-titre-1

Les frères Sciallour – Photo extraite du film La chanson d’Armor (1934) de Jean Epstein

Il s’agit d’un film mis en scène par Jean Epstein (1897-1953), d’après une nouvelle d’un livre de Jean Des Cognets (1883-1961), D’un vieux Monde – Mœurs et paysages de Bretagne, un film du journal L’Ouest-Eclair.

J’ai extrait du film le passage qui nous intéresse ici :

Le passage est assez court, les sonneurs ne sont pas à leurs avantage, la bande son n’est pas correctement calée, mais c’est un document d’époque…
Pour voir le film en entier LIEN

Le scénario

Idylle Bretonne
Histoire de Jean-Marie Maudez, kloarek qui ne se plait pas au Séminaire de Quimper ; que poursuit le souvenir de Rozen, jeune châtelaine qu’il aime en secret et qui le lui rend. Il quitte livres et cahiers pour la revoir, mais celle-ci est promise à un fiancé de son rang, qui l’emmène vers une plage à la mode. Jean-Marie s’est fait matelot pour la suivre. Un soir elle quitte le Casino vers la falaise où chante la voix de Jean-Marie. Envoutée, elle glisse dans les flots ; l’amoureux accourt. Mais déjà la vague recouvre Rozen engloutit à son tour le sauveteur. On entend le Kantik ar Baradoz, filmé au château de Kerjean, au pardon de Rumengol, au port de Concarneau, etc

La direction des acteurs est de Françis Gourvil, c’est le chanteur Yvon le Marc’hadour qui joue le rôle de Jean-Marie. On y voit donc les frères Sciallour avec le groupe de danseur de Pont-Aven des Cueff, mais c’est surtout le premier long métrage dialogué en Breton.
La première projection est donnée 23 novembre 1934 à Rennes.

Merci à Gilles Kermarc pour l’info.