Concours de sonneurs

Concours de sonneurs, une déjà longue histoire

Vous trouverez ci-dessous la liste récapitulative de tous les concours de sonneurs de biniou que j’ai recensés depuis leurs apparitions en 1881. La période plus récente du renouveau, depuis la création de la B. A. S. (Bodadeg ar sonerion), sera complétée  par la suite.

Date – Commune – Organisation – Nombre de couple participant / classé
1881 Saint-Brieuc (22) – Concours musical – 2 (classés)
1889 Paris (75) – Concours de musiques pittoresques – 1 (participant)
1890 Morgat – Fête des Régates – Projet d’un concours de binious avec 3 prix, qui ne semble pas avoir eu lieu.
1892 Vannes (56) – Concours musical – 60 ou 64 (participants) – 5 (classés)
1893 Morlaix  – Concours musical – Projet d’un concours de binious
1894 Pontivy (56) – Exposition municipale – 5 (classés)
1895 Brest (29) – Concours musical – 42 + 1 (participants) – 42 (classés)
1899 Vannes (56) – URB* – 38 (participants) – 10 (classés)
1901 Quimperlé (29) – URB* – 23 (participants) – 8 (classés)
1902 Auray (56) – URB* – de 36 à 50 (participants) – ? (classés)
1903 Lorient – Foire Exposition – ? (participants) – ? (classés)
1903 Pontivy (56) – Fêtes de Pontivy – ? (participants) – 3 (classés)
1904 Gourin (56) – URB* – 25 (participants) – 7 (classés)
1905 Brest (29) – Fêtes musicales – 6 (participants) – 4 (classés)
1905 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 10 (participants) – 5 (classés)
1905 Ploërmel (56) – Fêtes des courses
1906 Brest (29) – Exposition Brest – ? (classés)
1906 Baud (56) – Exposition Baud – ? (classés)
1906 Carnac (56) – URB* – 20 (participants) – 6 (classés)
1907 Rostrenen (22) – URB* – 4 (participants) –  4 (classés)
1907 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs –  10 (participants) – 4 (classés)
1907 Pontivy (56) – Fêtes de Pontivy – 7 (classés)
1908 Clohars-Carnoët (29) – Fêtes du Pouldu – ? (participants) – (3 classés)
1908 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – ?
1908 Quimper (29) – Inauguration monument à Quimper – 15 participants (8 couples)
1909 Pluméliau (56) – Fêtes de Pluméliau – 3 (classés)
1909 Quimper (29) – Fêtes de Quimper – 7 (classés)
1909 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1909 Locminé (56) – Fêtes de Locminé – 8 (classés)
1909 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – 6 (participants) – 6 (classés)
1910 Dinard (35)– Fête Bretonne – 3 (classés)
1910 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – 3 (classés)
1910 Moëlan-sur-Mer (29) – Fêtes de Merrien – 3 (classés)
1911 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1912 Redon (35) – URB* – 18 (participants) – 8 (classés)
1913 Brest (29) – Exposition de Brest – 6 (classés)
1913 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 5 (classés)
1913 Hennebont (56) – FRB** – 6 (classés)
1913 Quimperlé (29) –  12 (participants) – 5 (classés)
1913 Vannes (56) – URB* – 4 (participants) – 3 (classés)
1913 Loudéac (22) – Fêtes de Loudéac – 3 (classés)
1919 Languidic (56) – Fêtes de la Victoire
1919 Lorient (56) – Fêtes de Lorient – 2 (classés)
1920 Brest (29) – Fêtes de Brest – ? (classé)
1921 Huelgoat (29) – Fêtes Bretonnes – 4 (classés)
1921 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – ? (classés)
1922 Bieuzy-les-Eaux (56) – Fêtes Bieuzy-les-Eaux – 3 (classés)
1922 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 2 (classés)
1922 Pontivy (56) – URB* – 3 (classés)
1922 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – ? (classés)
1922 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – 4 (classés)
1923 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – 3 (classés)
1923 Plouay (56) – Fêtes de Plouay – 6 (classés)
1923 Lorient (56) – Comice Agricole – 3 (classés)
1923 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – ? (classés)
1923 Locminé (56) – Comice Agricole – ? (classés)
1923 Quiberon (56) – Comice Agricole – 3 (classés)
1923 Loudéac (22) – FRB** – ? (classés)
1923 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1924 Lorient (56) – Fêtes de la Victoire – 5 (classés)
1924 Pont-L’Abbé (29) – ? (organisation) – ? (classés)
1924 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – 4 (classés)
1924 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1925 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – ? (classés)
1925 Plouay (56) – Fête Patronale – ?
1925 Moncontour (22) – Fêtes de Moncontour – 2 (classés)
1926 Trinité-sur-Mer (56) – Régates – ? (classés)
1926 Guénin (56) – Comice Agricole – ? (classés)
1929 Lignol (56) – ? (organisation) – ? (classés)
1929 Bieuzy-les-Eaux (56) – Fête de Bieuzy-les-Eaux – 3 (classés)
1931 Le Faouët (56) – Fêtes de Le Faouët – 5 (classés)
1932 Guénin (56) – Comice Agricole – 4 (classés)
1932 Vannes (56) – Fêtes du centenaire – 8 (classés)
1932 Languidic (56) – Comice Agricole – 4 (classés)
1936 Trinité-sur-Mer (56) – Régates – 2 (classés)
1937 Plougastel-Daoulas (29) – Blun-Brug – ? (classés)
1937 Plozévet (29) – Plozevet – 10 (classés)
1937 Carnac (56) – Pardon des menhirs
1938 ? – Blun-Brug – 2 (classés)
1939 Melrand (56) – Fêtes de Melrand – 4 (classés)
1939 Quimper (29) – Blun-Brug – ? (classés)
1949 Quimper (29) – Fêtes de Cornouaille
1957 Gourin (56) – Bodadeg ar sonerion
1958 Quimper (29) – Fêtes de Cornouaille

URB* : Union Régionaliste Bretonne
FRB** : Fédération Régionaliste de Bretagne

Biblio :
DEFRANCE Yves, « Les concours de biniou sous la IIIe République ou la naissance du spectacle folklorique », Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, 1987, t.116, p. 191-209.
Ouvrage collectif, Musique traditionnelles de Bretagne – Concours, joutes et rencontres, Musique et danses en Bretagne, 2006.
RIVALLAIN, Yann, « Le championnat de Bretagne des sonneurs« , ArMen n° 141, 07/2004, pp. 10-17.

BB

Brest, 1913

Ce concours se déroule le dimanche 27 juillet, en concurrence avec le concours des Fleurs d’Ajoncs de Pont-Aven, organisé le même jour. Il s’inscrit dans le cadre d’une grande foire exposition, dans laquelle une journée bretonne est organisée. C’est le troisième concours organisé dans cette ville, après le grand concours de 1895 qui avait réuni 42 couples de sonneurs, et celui de 1905.

Courrier du Finistère 2-08-1913

Courrier du Finistère, 2 août 1913.

La valeur du premier prix est importante 70 fr., le double de Pont-Aven !

1er prix, ex 70 fr. : le groupe Léon ainé de Carhaix
Léon Guillaume (1870 Carhaix – 1950 Plouguer) de Carhaix, surnommé Léon Braz. Avec qui fait-il équipe ? Sonneur habitué des concours et des fêtes folkloriques.

1er prix, ex 70 fr : le groupe Gueguen et Kerloc’h de Plozevet
Kerloc’h Jean (1875 Plouhinec – 1960 Plozevet), aveugle, de Plozevet, surnommé : Yann dall.
Gueguen : grande famille de sonneur de Plozevet, avec lequel Jean Kerloc’h fait-il équipe ?

2e prix, 20 fr : groupe Henry et Kerouas de Lambezellec
Henry François (1860 La Roche-Maurice – 1927 Irvillac) forgeron, cabaretier, à Malanty en Irvillac.
Kerhoas : sonneur non identifié, participe au concours de Brest (1905).

3e prix, 15 fr : groupe Léon Jeune et Le Lay du Faouet
Léon Francois (1871-1941), frère cadet de Guillaume, coiffeur à Carhaix, surnommé : Léon bihan. Sonneur habitué des concours et des fêtes folkloriques.
Le Lay Michel (1886 Priziac – 1964 Lorient) fils du célèbre Jean-Louis Le Lay décédé en 1911, il sonne ici avec François Léon qui était le compère de son père.

4e prix, 12 fr : groupe Mignon et Bodenes de Crozon
Mignon : il s’agit sans doute d’un Pierre Mignon de Rostellec en Crozon, participe au concours de Brest (1895).
Bodenes : sonneur non identifié, participe au concours de Brest (1895).

5e prix, 10 fr : Salaun et Gestin de Bannalec
Gestin Augustin (1866 Guiscriff – 1938 Scaër), joueur de biniou et cultivateur à l’état-civil de Scaër.
Salaun Auguste Isidore (1897 Bannalec – 1976 Quimperlé) bombarde, successeur du célèbre François Salaun son père, sur nommé : Gus Salaun.

Bannalec Deces François 1913 D

Acte décès de François Salaun, joueur de hautbois, du 11 mars 1913 à Bannalec,

6e prix, 8 fr : Le Maître et Le Roy de Recouvrance
Le Maître & Le Roy : couple de sonneurs brestois non identifiés, unique trace dans un concours.
Sans titre

Redon, 1912

Après Vannes (1899), Quimperlé (1901), Auray (1902), Gourin (1904), Carnac (1906) et Rostrenen (1907), Redon est le septième concours organisé par l’Union Régionaliste Bretonne et le premier en Haute-Bretagne.
Le programme reste inchangé alternant entre conférences et expositions d’art et d’artisanat, il se termine par une journée de fête avec des concours de chants populaires, de costumes du pays gallo et de biniou. Je n’ai pas retrouvé de photo de ce congrès, ni de renseignements sur le déroulement du concours.
Organiser un concours de sonneurs de biniou à Redon, pays d’Ouest et Vilaine, est étonnant en ce début de XXe siècle. Les derniers sonneurs en activité semblent avoir disparue depuis près de 50 ans dans cette région. Ils ont été remplacés par des sonneurs de violons. Les concurrents les plus proche de Redon, comme le couple d’Elven, a fait près de 50 km, les autres viennent de la région de Vannes à plus de 60 km..

Morbihannais (Le) du 20-09-1912

Le Morbihannais, 20 septembre 1912

Si neuf couples sont classés,  la presse mentionne la présence de 18 couples. Les résultats donnent deux classements, séparant les Cornouaillais des Morbihannais.

Concours de binious
I – Binious Cornouaillais
1er prix, 30 fr. : François Salaun de Rosporden et Auguste Gestin de Scaer.
Salaun François (1870 Bannalec – 1913 Bannalec), bombarde
Gestin Auguste (1866 Guiscriff – 1938 Scaër), à l’état civil Augustin, déclare comme profession joueur de biniou de Pont-Meur en Scaër.
Couple habitué des concours

Le Petit Breton 4 décembre 1938

Le Petit Breton, 4 décembre 1938

2e prix, 20 fr. : Michel et Louis Le Bidan de Langonnet.
Bidan Michel (1861 Langonnet – 1923) bombarde, charron à Langonnet. Nombreuses participations à des concours et fêtes bretonnes.
Louis Bidan sonneur non identifié.

II – Binious morbihannais
1er prix, 25 fr. : Adolphe Fanen et François Le Pavec de Sainte-Avé.
Fanen Adolpe (1839 Saint-Avé – 1921 Saint-Avé), bombarde, meunier
Le Pavec Prosper François (1893 Saint-Avé-1934 Vannes), biniou, cultivateur à Coëdigo Malenfant en Saint-Ave, il épouse la fille de Mathurin Le Gleuher autre sonneur de Saint-Avé.

Fanen Adolphe Fanen 1839-1921

2e prix, 20 fr. : Mathurin Le Roch et P. M. Ollivier de Vannes.
Le Roch Mathurin sonneur non identifié.
Ollivier Pierre-Marie sonneur non identifié.

3e prix, 15 fr. : Mathurin Le Nestié et Louis Le Delmat ou Denmat de Pluvigner.
Plus sûrement Mathurin Le Nestic et Louis Le Denmat, couple de sonneurs non identifié.

4e prix, 10 fr. : François Le Magadur et Mathurin Le Corre de Carnac.
Le Magadur François (1876 Ploemel – 1937 Carnac), cordonnier au Coudiec en Carnac, surnommé :  Françez ar soner.
Le Corre de Carnac, sonneur non identifié, participe au concours de Carnac (1906).

5e prix, 10 fr. : Fanen fils et Pierre-Marie Le Tual de Saint-Avé.
Fanen Jean-Marie (1881 Saint-Avé – 1961 Saint-Avé) meunier, fils de Adolphe Fanen qui gagne ce concours.
Le Tual ou Le Thual Pierre-Marie, sonneur non identifié, unique participation à un concours.

6e prix, 10 fr. : Louis Tanguy et Mathurin Le Lin de Saint-Goustan d’Auray.
Le Lain Mathurin (1869 Brec’h – 1937) bombarde, cultivateur, roulier à Auray.
Tanguy Louis (1858 Plougoumelin – 1924 Auray) biniou, Quai Neuf à St Goustan en Auray, frère de Jean-Mathurin aussi sonneur.

7e prix, 10 fr. : Louis Simon et Pierre Dréano de Bignan.
Couple de sonneurs non identifié.

Médailles aux couples de sonneurs de Meucon, Arradon, Elven, Saint-Avé.

Logo_Union_Régionaliste_Bretonne_1931

Moëlan-sur-Mer, 1910

Un concours à Merrien en Moëlan-sur-Mer

Cette fois il s’agit d’un concours assez différent des précédents.
Il est du à Paul Poiret, qualifié « d’aimable parisien » dans la presse locale, qui est venu jeter l’ancre avec son yacht à Merrien en Moëlan. Paul Poiret est un grand couturier, mondain, considéré comme le précurseur du style Art-Déco. Pour témoigner sa sympathie à la population qui l’a cordialement accueilli, il décide d’organiser le dimanche 4 septembre 1910 une journée de fête.
Dans sa générosité le roi de la mode offre les prix ainsi que le feu d’artifice qui est tiré de son bateau en conclusion de la journée. Les habitants de Merrien n’auront jamais été à pareille fête.

Paul Poiret 1879-1944

 

 

Paul Poiret 1879-1944

 

 

 

Le programme de la fête au bord de l’eau comprend : des régates, courses diverses, des combats nautiques et aussi des concours de « chants et d’instruments de musique, interprétant des œuvres bretonnes […] les airs devront être particulier à notre province. » et l’annonce dans la presse insiste bien sur ce point.

Echo de Bretagne 2-09-1910 D

L’Écho de Bretagne, 2 septembre 1910.

Le jury, exclusivement féminin, est composé de Mme la comtesse de Brémond d’Ars, Mme Le Louédec (épouse du député), Mme Paul Poiret, Mme Barbe (épouse du maire), Mme Ravallec (épouse du docteur de Moëllan), Mme Boivin (épouse du joaillier Réné Boivin et sœur de Paul Poiret) Mme Süe (épouse du peintre Louis Süe), Mmes Guillerme et Guéguen.

Les résultats sont publiés en vrac, sans ordre dans la presse. J’ai tenté de remettre les couples en ordre. Offrir en prix des accordéons à des joueurs de biniou, alors qu’il est demandé aux musiciens et chanteurs d’interpréter du répertoire local, étonnant ! Toute l’organisation de ce concours (organisation, jury, prix, résultats) montre bien la méconnaissance du sujet de la part de l’organisateur Paul Poiret.

Echo de Bretagne 6-09-1910

L’Écho de Bretagne, 6 septembre 1910

1er, couple :
Louhoat Louis qui gagne un bel accordéon
Favennec Julien qui gagne un ocarina
Lohouat Louis, il s’agit de Rouat ou Riouat Louis [orthographe variable] Jean-Louis (1870 Quimperlé – 1938 Moëlan), bombarde, journalier.
Julien Favennec (1857 Moëlan – 1914 Moëlan) meunier, hongreur, cultivateur au moulin Damany en Moëlan.
Voir : Alain Bellec, Anciens sonneurs de Moëlan, Ar Soner, n°355, 04/2000, pp. 10-12.

2e couple :
Favennec François qui gagne un trémolo [qu’est-ce qu’un trémolo ?]
Talec qui gagne un accordéon
François Favennec (1859 Moëlan – 1932 Moëlan) meunier à Mouëlan. Famille de sonneurs meuniers de Moëlan avec le père Julien (1828-1901) et ses trois fils Julien (1857-1914), François (1859-1932) et Melaine (1862-1930).
Talec ou Tallec, sonneur non identifié, unique participation à un concours.

3e couple :
Guillou de Riec-sur-Belon, qui gagne une mandoline
Christien de Clohars-Carnoet qui gagne un accordéon
Couple de sonneurs non identifié, unique participation à un concours.

et Quentel joueur de Clairon de Riec-sur-Belon qui gagne un gros trémolo

Sans titre

MOELAN, près Quimperlé – Biniou et Bombarde

S’agit-il du couple Louis Rouat (bombarde) & Julien Favennec (biniou) ?

Dinard, 1910

Une fête bretonne à Dinard en 1910.

Ce concours est organisé par le comité des fêtes de Dinard, dans le cadre d’une fête bretonne.
Des délégations des communes du Finistère et du Morbihan sont invitées : Auray, Bannalec, Carhaix, Fouesnant, Pont-Aven, Pont-l’Abbé, accompagnées de sonneurs de biniou, ainsi que des lutteurs de Scaër, le barde Taldir est aussi du voyage. Les délégations arrivent à la gare de Dinard le vendredi soir pour deux jours de festivités.

Depeche de Brest 8-08-1910

La Dépêche de Brest, 8 août 1910.

Le programme se partage entre des concours de danses, de costumes, de biniou et un tournoi de lutte, agrémenté de chants du barde Taldir. On ne parle pas encore de Cercle Celtique, mais ces délégations préfigurent les groupes d’aujourd’hui qui ne se structureront qu’après la guerre 14-18. On remarquera qu’aucun groupe, chanteur ou musicien de Haute-Bretagne n’est à l’affiche, seuls les groupes de Basse-Bretagne représentent le caractère breton.

La Depeche de Brest 22-08-1910

La Dépêche de Brest, 22 août 1910

Concours de binious :
1er prix Guillaume Léon et Manguy de Carhaix
Léon Guillaume (1870 Carhaix – 1950 Plouguer) bombarde, coiffeur, place de la Tour à Carhaix, surnommé : Léon Braz.
Menguy Yves (1865 Plévin – 193? Plévin), biniou, taupier, surnommé : Lok.

Ar Bobl 5-07-1913Les deux frères Léon, Guillaume et François, tous les deux sonneurs de bombarde, sont en concurrence. Ar Bobl, 5 juillet 1913.

2e prix : Groupe Salaun de Bannalec
Salaun François Alexis (1839 Bannalec – 19??) bombarde, le père.
Avec qui fait-il équipe pour ce concours ?

3e prix : Groupe Salaun fils de Kerest [S’agit-il de Kerrest en Rosporden ?]
Salaun Auguste Isidore (1870 Bannalec – 1913 Bannalec) bombarde, sonneur de biniou à l’état civil, fils de François Salaun.
Avec qui fait-il équipe pour ce concours ?

Dinard F

Dinard, fête bretonne – S’agit-il des fêtes de 1910 ? Un groupe de danseurs de Carhaix, les sonneurs dans le coin à droite sur l’estrade.

Douarnenez, Fête des Mouettes, 1909 et 1910

La Fête des Mouettes, 1909 et 1910.

La première Fête des Mouettes est organisée en 1908 par les commerçants de la ville de Douarnenez. Ce n’est pas la première fête folklorique de la région. La fête des Filets bleus de Concarneau est fondée en 1905 comme le Pardon des Fleurs d’Ajoncs de Pont-Aven. Elles se font déjà concurrence.

1908
Le premier programme comporte des concerts, un défilé de chars, l’élection de la reine, des concours de costume de danse et un concours de biniou dont je n’ai pas retrouvé le résultat.
1908
1909
La programme reste le même, Ouest-Éclair du 27 août 1909 note la présence de six couples au concours de biniou, mais sans en donner les noms, le classement donne seulement la commune des deux premiers :
1er ex 95 fr. : Plozevet
1er ex, 95 fr. : Bannalec
Le Progrès de Finistère du 28 août 1909 précise :
« Le concours de binious a été très gouté. L’annonce du premier prix, décerné à un aveugle, a été couverte d’applaudissements mérités. »

1910

1910

Douarnenez 1910 – La Reine et ses dauphines sur l’estrade

Cette année la presse est plus précise sur le concours de binious et de bombardes publiant les  prix par couple : 25 fr., 20 fr., 15 fr., 10 fr., 5fr. (La Dépêche de Brest, 5 août 1910).

Le concours ne semble pas avoir attiré grand nombre de sonneurs, seuls deux couples et demie sont classés. Le montant des prix est-il trop faible ? L’année précédente les deux premiers couples gagnaient 95 fr. chacun, ce qui est nettement au dessus du tarif habituel. Autre raison la concurrence entre les fêtes et en ce mois d’août 1910, les fêtes folkloriques sont déjà nombreuses, les sonneurs sont demandés pour leurs animations.

Le Progrès du Finistère 27-08-1910

Le progrès du Finistère, 27 août 1910

1er prix, 25fr. : Thomas Bourdon de Plozevet et Jean Kerloc’h de Plouhinec
Bourdon Thomas Louis (1869 Plozevet-19??) biniou, cultivateur à Plozevet.
Kerloc’h Jean (1875 Plouhinec – 1960 Plozevet) bombarde, brossier à Plozevet, aveugle.
Certainement le couple vainqueur en 1908, ce couple participe à plusieurs concours.

2e prix, 20 fr. : Gaillard et Lallaison de Quimper
Lalaizon François (1871 Quimper – 1930 Quimper) marin pêcheur à Quimper.
Gaillard François  (1876 Quimper – 1922 Ergué Armel) ménétrier à l’état civil, sur nommé : Fanchic ou Fri Toul.
Ce couple participe à plusieurs concours.
LeProgrèsDuFinistère-23-12-1922

Le Progrès du Finistère, 23 décembre 1922.

3e prix. 10 fr. : biniou seul, Le Goff du Juch
Un biniou jouant seul ? pas de compère ? sonneur non identifié

Reine 1910

1910 – La reine des Mouettes