Concours de sonneurs

Concours de sonneurs, une déjà longue histoire

Vous trouverez ci-dessous la liste récapitulative de tous les concours de sonneurs de biniou que j’ai recensés depuis leurs apparitions en 1881. La période plus récente du renouveau, depuis la création de la B. A. S. (Bodadeg ar sonerion), sera complétée  par la suite.

Date – Commune – Organisation – Nombre de couple participant / classé
1881 Saint-Brieuc (22) – Concours musical – 2 (classés)
1889 Paris (75) – Concours de musiques pittoresques – 1 (participant)
1890 Morgat – Fête des Régates – Projet d’un concours de binious avec 3 prix, qui ne semble pas avoir eu lieu.
1892 Vannes (56) – Concours musical – 60 ou 64 (participants) – 5 (classés)
1893 Morlaix  – Concours musical – Projet d’un concours de binious
1894 Pontivy (56) – Exposition municipale – 5 (classés)
1895 Brest (29) – Concours musical – 42 + 1 (participants) – 42 (classés)
1899 Vannes (56) – URB* – 38 (participants) – 10 (classés)
1901 Quimperlé (29) – URB* – 23 (participants) – 8 (classés)
1902 Auray (56) – URB* – de 36 à 50 (participants) – ? (classés)
1903 Lorient – Foire Exposition – ? (participants) – ? (classés)
1903 Pontivy (56) – Fêtes de Pontivy – ? (participants) – 3 (classés)
1904 Gourin (56) – URB* – 25 (participants) – 7 (classés)
1905 Brest (29) – Fêtes musicales – 6 (participants) – 4 (classés)
1905 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 10 (participants) – 5 (classés)
1905 Ploërmel (56) – Fêtes des courses
1906 Brest (29) – Exposition Brest – ? (classés)
1906 Baud (56) – Exposition Baud – ? (classés)
1906 Carnac (56) – URB* – 20 (participants) – 13 (classés)
1907 Rostrenen (22) – URB* – 4 (participants) –  4 (classés)
1907 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs –  10 (participants) – 4 (classés)
1907 Pontivy (56) – Fêtes de Pontivy – 7 (classés)
1908 Clohars-Carnoët (29) – Fêtes du Pouldu – ? (participants) – (3 classés)
1908 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – ?
1908 Quimper (29) – Inauguration monument à Quimper – 15 participants (8 couples)
1909 Pluméliau (56) – Fêtes de Pluméliau – 3 (classés)
1909 Quimper (29) – Fêtes de Quimper – 7 (classés)
1909 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1909 Locminé (56) – Fêtes de Locminé – 8 (classés)
1909 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – 6 (participants) – 6 (classés)
1910 Dinard (35)– Fête Bretonne – 3 (classés)
1910 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – 3 (classés)
1910 Moëlan-sur-Mer (29) – Fêtes de Merrien – 3 (classés)
1911 Pont-Aven (29) – Pardon des Ajoncs d’Or – ? (classés)
1912 Redon (35) – URB* – 18 (participants) – 8 (classés)
1913 Brest (29) – Exposition de Brest – 6 (classés)
1913 Pont-Aven (29) – Pardon des Ajoncs d’Or – 5 (classés)
1913 Hennebont (56) – FRB** – 6 (classés)
1913 Quimperlé (29) –  12 (participants) – 5 (classés)
1913 Vannes (56) – URB* – 4 (participants) – 3 (classés)
1913 Loudéac (22) – Fêtes de Loudéac – 3 (classés)
1919 Languidic (56) – Fêtes de la Victoire
1919 Lorient (56) – Fêtes de Lorient – 2 (classés)
1920 Brest (29) – Fêtes de Brest – ? (classé)
1921 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – 4 (classés)
1921 Huelgoat (29) – Fêtes Bretonnes – 4 (classés)
1922 Bieuzy-les-Eaux (56) – Fêtes Bieuzy-les-Eaux – 3 (classés)
1922 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 2 (classés)
1922 Pontivy (56) – URB* – 3 (classés)
1922 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – ? (classés)
1922 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – 4 (classés)
1923 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – 3 (classés)
1923 Plouay (56) – Fêtes de Plouay – 6 (classés)
1923 Lorient (56) – Comice Agricole – 3 (classés)
1923 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – ? (classés)
1923 Quiberon (56) – Comice Agricole – 3 (classés)
1923 Loudéac (22) – FRB** – ? (classés)
1923 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1924 Lorient (56) – Fêtes Historiques – 5 (classés)
1924 Pont-L’Abbé (29) – ? (organisation) – ? (classés)
1924 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – 4 (classés)
1924 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1925 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – ? (classés)
1925 Plouay (56) – Fête Patronale – ?
1925 Moncontour (22) – Fêtes de Moncontour – 2 (classés)
1926 Trinité-sur-Mer (56) – Régates – ? (classés)
1926 Guénin (56) – Comice Agricole – ? (classés)
1929 Lignol (56) – ? (organisation) – ? (classés)
1929 Bieuzy-les-Eaux (56) – Fête de Bieuzy-les-Eaux – 3 (classés)
1931 Le Faouët (56) – URB* – 5 (classés)
1932 Guénin (56) – Comice Agricole – 4 (classés)
1932 Vannes (56) – Fêtes du centenaire – 8 (classés)
1932 Languidic (56) – Comice Agricole – 4 (classés)
1936 Trinité-sur-Mer (56) – Régates – 2 (classés)
1937 Plougastel-Daoulas (29) – Blun-Brug – ? (classés)
1937 Plozévet (29) – Plozevet – 10 (classés)
1937 Carnac (56) – Pardon des menhirs
1938 ? – Blun-Brug – 2 (classés)
1939 Melrand (56) – Fêtes de Melrand – 4 (classés)
1939 Quimper (29) – Blun-Brug – ? (classés)
1949 Quimper (29) – Fêtes de Cornouaille
1957 Gourin (56) – Bodadeg ar sonerion
1958 Quimper (29) – Fêtes de Cornouaille

URB* : Union Régionaliste Bretonne
FRB** : Fédération Régionaliste de Bretagne

Biblio :
DEFRANCE Yves, « Les concours de biniou sous la IIIe République ou la naissance du spectacle folklorique », Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, 1987, t.116, p. 191-209.
Ouvrage collectif, Musique traditionnelles de Bretagne – Concours, joutes et rencontres, Musique et danses en Bretagne, 2006.
RIVALLAIN, Yann, « Le championnat de Bretagne des sonneurs« , ArMen n° 141, 07/2004, pp. 10-17.

BB

Bieuzy, 1929

Dans les années 1920-30, on trouve de nombreux concours organisés dans les petites communes du Vannetais entre Pontivy et Lorient, comme : Plumeliau, Languidic, Génin, Le Faouet, Bieuzy, Plouay, Lignol ou Melrand. C’est lors de kermesses, pardons ou Comices Agricoles que ces concours très locaux sont à l’affiche. Le nombre de concurrents de ses concours est assez limité au maximum cinq ou six couples avec quelques anciens ayant sonnés au siècle précédant et la nouvelle génération est aussi présente.

L’Ouest Républicain, 13 octobre 1929

Concours de joueurs de binious et bombardes :
1er prix, 80 fr. : Tanguy et Gourriérec dit Pochgorre de Melrand
Tanguy Pierre (1867 Melrand – 1955 Pontivy) tisserand et cabaretier à Kervalan en Melrand.
Le Gourriérec Joseph (1871 Bubry – 1949 Melrand) forgeron à Melrand surnommé : Poch-Gorr.
Couple de sonneurs habitué des concours des années 1920-30.

2e prix, 60 fr. : Mandart et Le Strat de Pluméliau
Le Strat : S’agit-il du père ou du fils ?
Le père : Le Strat Jean-Marie (1861 Pluméliau -1940 Pluméliau)
Le fils : Le Strat Joseph (1890 Pluméliau – 1968 Pontivy)
Mandart : ou Mandast sonneur non identifié
Ce couple participe à d’autres concours dans les années 1920-30

3e prix, 40 fr. : Cocoual et Péresse de Melrand
Cocoual Olivier (1906 Melrand – 1965) de Kertanguy en Melrand, bombarde
Peresse Joseph (1897 Melrand – 1966 Pontivy) de Kerboulch en Melrand, biniou

Lorient, 1924

Ce concours est organisé dans le cadre d’une fête historique célébrant l’histoire de la ville de Lorient avec des défilés de chars, des reconstitutions historiques, élections de reines et une partie bretonne avec concours de costumes, de danses, de chants et de biniou.

La partie bretonne de la fête est dirigée par le barde Théodore Botrel qui ne manque de chanter plusieurs de ses compositions.

Nouvelliste du Morbihan (Le) du 05/10/1924
L’Union Agricole, 11/10/1924

Binious :

1er prix, 100 fr. : Bannalec-Scaër (Gestin et Coroller)
Augustin Gestin (1866 Guiscriff – 1938 Scaër) cultivateur à Pont-Meur en Scaër, surnommé le père Gestin.
Yves Coroller (1881 Bannalec -1948 Bannalec) aveugle de la rue du Trévoux à Bannalec, surnommé Youenn Dall.

Dénombrement population de Bannalec, 1911

2e prix, 75 fr. : Melrand
3e prix, 50 fr. : Plozevet
4e prix, 40 fr. : Vannes
5e prix : Auray

Le Faouët, 1931

Ce concours est le dixième et dernier concours de sonneurs organisé par l’Union Régionaliste Bretonne.

L’Ouest-Éclair 24 août 1931

Concours de Binious du dimanche 23 aout 1931 :

1er prix : Le Guennec et Lenouveau père
Le Guennec Joseph (1889 Ploërdut – 1944 Guéméné-Sur-Scorff), Cafetier, A La Gaité Bretonne rue Frémicourt à Paris
Lenouveau : Le Nouveau famille de sonneurs de Saint-Tugdual, le seul référencé précisément est Laurent Le Nouveau (1845-19??) qui déclare « Musicien breton » comme profession à l’état civil. Il participe à plusieurs concours jusque 1914. Il sonne avec son fils sans doute Jean-Marie (1866-1951) aussi de Saint-Tugdual.

Le Guennec & Le Nouveau 1er prix du concours

2e prix : Le Breton et Gervais de Lignon
Le Breton Jean-Marie (1889 Meslan – 1956 Le Faouet), aveugle, bombarde
Gerbet Nicolas (1879 Le Saint – 1945 Le Faouet), biniou, cultivateur.

Le couple Le Breton & Gerbet

3e prix : Le Louarn et Le Coguic du Faouët
Ce couple est vainqueur au concours de l’URB de 1922 à Pontivy.
Le Louarn Joseph : sonneur non identifié, en 1904 à Gourin un sonneur au nom de Louarn est classé 7e.
Le Coguic : S’agit-il de François Le Coguic (1892 Lignol – 1976 Lignol) cultivateur ?

4e prix Lenouveau fils et Le Puilh de Saint-Tugdual
Lenouveau : deuxième nouveau ou Lenouveau participant à ce concours
Le Puilh : sonneur inconnu, unique mention dans un concours

L’Ouest républicain du 27-05-1937

Un problème d’impression a décalé le texte :
« Voici deux excellents sonneurs de biniou de Saint-Tugdual.
A droite : Joseph Nouveau, père alerte malgré ses 72 ans et toujours populaire « biniaouér » lauréat de nombreux concours.
A gauche : son neveu, Louis Nouveau qui, fidèle à la tradition familiale, est déjà un « bombarder » de talent. c’est à eux que fut confié l’honneur d’accueillir « à la bretonne » tout dernièrement à Lorient, l’Harmonie des Chemins de fer de l’État.
« 
Je n’est pas retrouvé de Joseph Le Nouveau sonneur, mais n’aurait-il pas une erreur de prénom ? Il pourrait s’agir de Jean-Marie Le Nouveau (1866-1951) fils de Laurent Le Nouveau (1845-19??). Qui serait son neveu au nom et prénom de Louis Le Nouveau ?

5e prix : Nouveau et Milliou du Faouët
Nouveau : troisième sonneur au nom de Nouveau ou Le Nouveau de ce concours
Milliou : sonneur non identifié, unique trace dans les concours.

Source : Musique Bretonne, ArMen, 1996, p. 384

Vue sans doute prise lors du concours du Faouet en 1931, on y reconnait assis a gauche à la bombarde Gus Salaun (1897-1976) qui ne figure pas dans le classement du concours. Derrière lui a gauche Job Le Guennec (1889-1944) à la bombarde, vainqueur de ce concours avec Le Nouveau qui est assis au biniou. Gus Salaun a échangé avec Job Le Guennec chapeau et costume pour la photo, à noter la clarinette au premier plan. Le couple debout a droite n’est pas identifié précisément.

Logo_Union_Régionaliste_Bretonne_1931

Penmarc’h, 1922 et 1923

1922, fête des Cormorans

La fête des Cormorans est crée le 12 septembre 1920, elle est organisée au profit des victimes de la mer, sur le modèle du Pardon des Fleurs d’Ajoncs de Pont-Aven inventé en 1905. Cette fête est a l’initiative du peintre Jean-Julien Lemordant (1878-1968) qui en assure la présidence. Un concours de binious est rajouté au programme en 1921.

L’Illustration, 9 septembre 1922

Reconstitution de noces bretonnes, concours de chants, régates, concours de danses, concours de costumes et concours de binious avec des prix de : 50, 25 et 10 fr.

Je n’ai pas retrouvé les résultats de ce concours

1923, fête des Cormorans

Troisième fête organisé par le peintre aveugle Julien Lemordant avec pour thème principal la lutte bretonne.

1er prix : Salaun de Bannalec
Auguste Salaun (1897 Bannalec – Quimperlé 1976), famille de sonneur de Bannalec, surnommé Gus, habitué des concours, avec qui fait-il équipe ?

2e prix ex-equo :
Le Goff de Scaer, sonneur inconnu, unique trace dans un concours.

Gueguen de Plozevet
Louis Guéguen (1892 Plozevet – 1962 Plozevet) cabaretier à Plozevet, surnommé Jean Pouf, avec qui fait-il équipe ?

Le Pèlerin, 26 août 1923
L’Avenir, 7 août 1923
Source : Gallica – Agence Rol
La fête des Cormorans à Penmarc’h en 1923

Carnac, 1923 et 1924

Pardon des Menhirs, dimanche 19 août 1923

Le pardon de 1922 avec son concours de sonneurs ayant été un succès, le programme est reconduit.

« Concours de binious (100 francs de prix), plus un biniou et une bombarde, don de M. et Mme Pecquari) […]
Le chef de jury du concours de binious était le biniou carnacois Magadur, un aveugle de guerre décoré de la croix de guerre avec palme, de la médaille militaire et de la légion d »honneur qui a certain moment déchaina le fou rire avec sa chanson bretonne des filles de Ploemel un peu pimenté de sel gaulois. La cécité de ce brave ne lui enlève rien de sa gaité et on l’entendit chanter, on le vit rire joyeusement et danser avec entrain. » (L’Écho de Quiberon, 26 août 1923).

C’est la première fois qu’un sonneur figure parmi les membres dans le jury d’un concours. Il s’agit de Le Magadur François (1876 Ploemel – 1937 Carnac), cordonnier au Coudiec en Carnac, aveugle suite à la guerre, surnommé : Françez ar soner que l’on peut écouter sur le 78 tours (réf K‐6705) avec son fils, sur un En Dro et un Laridé de 1932.

Je n’ai pas retrouvé le classement de ce concours.

Les Magadur père et fils – Source : G Bailloud, Zacharie Le Rouzic Carnac, Vannes, 2015, p. 79

Pardon des Menhirs, 1924

Le classement ne donne pas les noms des concurrents mais seulement les noms de leurs communes.

Concours de biniou :
Ancien :
1er prix : Joueurs d’Erdeven
2e prix : Joueurs de Vannes

Jeunes :
1er prix : Joueurs de Crach
2e prix : Joueurs de Carnac