Ture Nikolaus Cederstrom (1843 – 1924)

Moine à la clarinette

Sans titre

Pour changer, pas une bombarde mais une clarinette mib.

L’artiste : Thure Nikolaus Cederström est un peinte suédois né en 1843 qui décède à Munich en 1924. Son art consiste en peintures de genre, scènes humoristiques de monastères, intérieurs et personnages.

Publicités

Guerin Ernest (1887-1952)

Peintre breton

H1118-L143326644

Gouache sur papier (26 x 18 cm) – Signé, titré et situé en bas à droite « Un sonneur de Bombarde Finistère Bretagne E. GUERIN »

Ernest Guérin est né à Rennes en 1887, il meurt à Quiberon en 1952. Après des études à l’école des Beaux-Arts de Rennes, il achève sa formation à Paris.

aquarelle1

« Sonneur de bombardes, Finistère Bretagne » aq smd 34 x 25 cm / « Un biniou du Finistère Bretagne » aq smd 34×25

Particulièrement doué, il bénéficie rapidement d’une reconnaissance internationale, le nombre de commandes venant de l’étranger en témoignent. A 26 ans, il ouvre sa première exposition au Musée des arts décoratifs. Très vite sa réputation grandit, par le caractère de son œuvre qui peint la rudesse de la vie, les coutumes des paysans bretons, les traditionnelles fêtes religieuses, et le caractère sauvage de la Bretagne au travers de ses paysages, son climat et ses atmosphères. Au côté de Mathurin Méheut, il témoigne des traditions de la vie villageoise, et de l’emprise des croyances religieuses sur le quotidien. Il fut l’ami d’ Anatole Le Braz.

A5441-48_1A

Les couleurs sont froides (gris, vert, bleu) et humides. Il diversifie parfois ses sujets : on lui connaît quelques vues de Tunisie, charmantes au demeurant. A t-il réalisé d’autre œuvres sur le thème des sonneurs bretons ?

 

Ernest Guérin

Bernard Émile (1868-1941)

Étude de bretonnes ou la Ronde bretonne

Emile Bernard (1868-1941) Etude de Bretonnes, vers 1888, Huile sur toile, 81 x 54 cm, Dépôt du musée d’Orsay au musée des beaux-arts de Quimper

Huile sur toile, 81 x 54 cm, Dépôt du musée d’Orsay au musée des beaux-arts de Quimper © musée des beaux-arts de Quimper

Cette célèbre toile d’Émile Bernard, datée entre 1888 et 1890, symbolise l’école de Pont-Aven, dans son agencement de trois plans successif, cassant les codes du classicisme.

Sonneur de pont-Aven 1892

« Le sonneur de Pont-Aven 1892 » aquarelle et fusain, 29.5×19 cm