Concours de sonneurs

Concours de sonneurs, une déjà longue histoire

Vous trouverez ci-dessous la liste récapitulative de tous les concours de sonneurs de biniou que j’ai recensés depuis leurs apparitions en 1881. La période plus récente du renouveau, depuis la création de la B. A. S. (Bodadeg ar sonerion), sera complétée  par la suite.

Date – Commune – Organisation – Nombre de couple participant / classé
1881 Saint-Brieuc (22) – Concours musical – 2 (classés)
1889 Paris (75) – Concours de musiques pittoresques – 1 (participant)
1890 Morgat – Fête des Régates – Projet d’un concours de binious avec 3 prix, qui ne semble pas avoir eu lieu.
1892 Vannes (56) – Concours musical – 60 ou 64 (participants) – 5 (classés)
1893 Morlaix  – Concours musical – Projet d’un concours de binious
1894 Pontivy (56) – Exposition municipale – 5 (classés)
1895 Brest (29) – Concours musical – 42 + 1 (participants) – 42 (classés)
1899 Vannes (56) – URB* – 38 (participants) – 10 (classés)
1901 Quimperlé (29) – URB* – 23 (participants) – 8 (classés)
1902 Auray (56) – URB* – de 36 à 50 (participants) – ? (classés)
1903 Lorient – Foire Exposition – ? (participants) – ? (classés)
1903 Pontivy (56) – Fêtes de Pontivy – ? (participants) – 3 (classés)
1904 Gourin (56) – URB* – 25 (participants) – 7 (classés)
1905 Brest (29) – Fêtes musicales – 6 (participants) – 4 (classés)
1905 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 10 (participants) – 5 (classés)
1905 Ploërmel (56) – Fêtes des courses
1906 Brest (29) – Exposition Brest – ? (classés)
1906 Baud (56) – Exposition Baud – ? (classés)
1906 Carnac (56) – URB* – 20 (participants) – 6 (classés)
1907 Rostrenen (22) – URB* – 4 (participants) –  4 (classés)
1907 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs –  10 (participants) – 4 (classés)
1907 Pontivy (56) – Fêtes de Pontivy – 7 (classés)
1908 Clohars-Carnoët (29) – Fêtes du Pouldu – ? (participants) – (3 classés)
1908 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – ?
1908 Quimper (29) – Inauguration monument à Quimper – 15 participants (8 couples)
1909 Pluméliau (56) – Fêtes de Pluméliau – 3 (classés)
1909 Quimper (29) – Fêtes de Quimper – 7 (classés)
1909 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1909 Locminé (56) – Fêtes de Locminé – 8 (classés)
1909 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – 6 (participants) – 6 (classés)
1910 Dinard (35)– Fête Bretonne – 3 (classés)
1910 Douarnenez (29) – Fête des Mouettes – 3 (classés)
1910 Moëlan-sur-Mer (29) – Fêtes de Merrien – 3 (classés)
1911 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1912 Redon (35) – URB* – 18 (participants) – 8 (classés)
1913 Brest (29) – Exposition de Brest – 6 (classés)
1913 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 5 (classés)
1913 Hennebont (56) – FRB** – 6 (classés)
1913 Quimperlé (29) –  12 (participants) – 5 (classés)
1913 Vannes (56) – URB* – 4 (participants) – 3 (classés)
1913 Loudéac (22) – Fêtes de Loudéac – 3 (classés)
1919 Languidic (56) – Fêtes de la Victoire
1919 Lorient (56) – Fêtes de Lorient – 2 (classés)
1920 Brest (29) – Fêtes de Brest – ? (classé)
1921 Huelgoat (29) – Fêtes Bretonnes – 4 (classés)
1921 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – ? (classés)
1922 Bieuzy-les-Eaux (56) – Fêtes Bieuzy-les-Eaux – 3 (classés)
1922 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – 2 (classés)
1922 Pontivy (56) – URB* – 3 (classés)
1922 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – ? (classés)
1922 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – 4 (classés)
1923 Penmarc’h (29) – Fête des Cormorans – 3 (classés)
1923 Plouay (56) – Fêtes de Plouay – 6 (classés)
1923 Lorient (56) – Comice Agricole – 3 (classés)
1923 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – ? (classés)
1923 Locminé (56) – Comice Agricole – ? (classés)
1923 Quiberon (56) – Comice Agricole – 3 (classés)
1923 Loudéac (22) – FRB** – ? (classés)
1923 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1924 Lorient (56) – Fêtes de la Victoire – 5 (classés)
1924 Pont-L’Abbé (29) – ? (organisation) – ? (classés)
1924 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – 4 (classés)
1924 Pont-Aven (29) – Pardon des Fleurs d’Ajoncs – ? (classés)
1925 Carnac (56) – Pardon des Menhirs – ? (classés)
1925 Plouay (56) – Fête Patronale – ?
1925 Moncontour (22) – Fêtes de Moncontour – 2 (classés)
1926 Trinité-sur-Mer (56) – Régates – ? (classés)
1926 Guénin (56) – Comice Agricole – ? (classés)
1929 Lignol (56) – ? (organisation) – ? (classés)
1929 Bieuzy-les-Eaux (56) – Fête de Bieuzy-les-Eaux – 3 (classés)
1931 Le Faouët (56) – Fêtes de Le Faouët – 5 (classés)
1932 Guénin (56) – Comice Agricole – 4 (classés)
1932 Vannes (56) – Fêtes du centenaire – 8 (classés)
1932 Languidic (56) – Comice Agricole – 4 (classés)
1936 Trinité-sur-Mer (56) – Régates – 2 (classés)
1937 Plougastel-Daoulas (29) – Blun-Brug – ? (classés)
1937 Plozévet (29) – Plozevet – 10 (classés)
1937 Carnac (56) – Pardon des menhirs
1938 ? – Blun-Brug – 2 (classés)
1939 Melrand (56) – Fêtes de Melrand – 4 (classés)
1939 Quimper (29) – Blun-Brug – ? (classés)
1949 Quimper (29) – Fêtes de Cornouaille
1957 Gourin (56) – Bodadeg ar sonerion
1958 Quimper (29) – Fêtes de Cornouaille

URB* : Union Régionaliste Bretonne
FRB** : Fédération Régionaliste de Bretagne

Biblio :
DEFRANCE Yves, « Les concours de biniou sous la IIIe République ou la naissance du spectacle folklorique », Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, 1987, t.116, p. 191-209.
Ouvrage collectif, Musique traditionnelles de Bretagne – Concours, joutes et rencontres, Musique et danses en Bretagne, 2006.
RIVALLAIN, Yann, « Le championnat de Bretagne des sonneurs« , ArMen n° 141, 07/2004, pp. 10-17.

BB

Hennebont, 1913

Ce concours est organisé par la Fédération Régionaliste de Bretagne, (Unvaniez Arvor) en abrégé la F. R. B. Elle est issue d’une scission en 1911 avec l’Union Régionaliste Bretonne (U. R. B.) fondée en 1898. C’est la deuxième organisation a avoir été créée pour obtenir un changement de statut politique de la Bretagne. Elle est présidée par le poète et barde fouesnantais, Jos Parker. Comme l’U. R. B., elle organise son congrès annuel dans une ville différente, c’est à cette occasion que ce concours est organisé ainsi que des expositions d’artisanats et  des concerts de chanteurs. Le concours est organisé le dimanche 31 août sous les halles devant une foule nombreuse à en croire la presse.

Le sonneur et tourneur Jean-Pierre Jacob (1865-1919) de Keryado expose ses binious et bombardes, il est remarqué et récompensé, mais ne semble pas avoir participé au concours.

 

Bulletin de la Fédération Régionaliste Bretonne, 1914, p. 85.

Bulletin de la Fédération Régionaliste Bretonne, 1914, p. 85.

1er prix, 20 fr. : Rolland et Robic de Cléguer
Rolland Joseph (1876 Rédéné – 19??) biniou, tisserand à Cléguer et darbodeur.
Robic Jacques (1877 Cléguer – 19??) bombarde, couvreur en chaume au bourg de Cléguer.

Nouvelliste du Morbihan 9-12-1928

Le Nouvelliste du Morbihan, 9 décembre 1928.

2e prix, 14 fr. : Roger et Flégeau de Saint-Caradec ou Roger Flégéot et Pierre Flégéot de Caradec (selon Ouest-Éclair)
Flégeau ou Flégeot ou Fléjo comme les frères Fléjo de Caudan, classé 4e ? Couple de sonneurs non identifié.

3e prix, 10 fr. : Le Meur et Calvé de Guidel
Couple de sonneur non identifié.

4e prix, 10 fr. : Flégeau et Flégeau de Lanester
Il s’agit des frères Fléjo avec François (1859 Caudan -19??) et Mathurin (1861 Caudan – 19??) deux ouvriers charpentiers au port de Lorient. Les deux frères sont aussi classés au concours de chant.

5e prix, 5 fr. : Le Touze et Evanno de Pont-Scorff
Evanno : il pourrait s’agir de Ernest Evanno (1863  – 1916) de Lorient, cabaretier, charretier et joueur de biniou en 1911 à l’état civil. Il réside rue de Belgique à Keryado et est le voisin du tourneur et sonneur Jean-Pierre Jacob (1865-1919).
Le Touze, sonne régulièrement avec Jean-Louis Rolland de Rédéné dans les années 1920-30, sonneur non identifié précisément.

6e prix, 5 fr. : Le Garrec et Le Garrec de Kervignac
Le Garrec : frères, père et fils…, couple de sonneurs non identifié.

Sans titre

Brest, 1913

Ce concours se déroule le dimanche 27 juillet, en concurrence avec le concours des Fleurs d’Ajoncs de Pont-Aven, organisé le même jour. Il s’inscrit dans le cadre d’une grande foire exposition, dans laquelle une journée bretonne est organisée. C’est le troisième concours organisé dans cette ville, après le grand concours de 1895 qui avait réuni 42 couples de sonneurs, et celui de 1905.

Courrier du Finistère 2-08-1913

Courrier du Finistère, 2 août 1913.

La valeur du premier prix est importante 70 fr., le double de Pont-Aven !

1er prix, ex 70 fr. : le groupe Léon ainé de Carhaix
Léon Guillaume (1870 Carhaix – 1950 Plouguer) de Carhaix, surnommé Léon Braz. Avec qui fait-il équipe ? Sonneur habitué des concours et des fêtes folkloriques.

1er prix, ex 70 fr : le groupe Gueguen et Kerloc’h de Plozevet
Kerloc’h Jean (1875 Plouhinec – 1960 Plozevet), aveugle, de Plozevet, surnommé : Yann dall.
Gueguen : grande famille de sonneur de Plozevet, avec lequel Jean Kerloc’h fait-il équipe ?

2e prix, 20 fr : groupe Henry et Kerouas de Lambezellec
Henry François (1860 La Roche-Maurice – 1927 Irvillac) forgeron, cabaretier, à Malanty en Irvillac.
Kerhoas : sonneur non identifié, participe au concours de Brest (1905).

3e prix, 15 fr : groupe Léon Jeune et Le Lay du Faouet
Léon Francois (1871-1941), frère cadet de Guillaume, coiffeur à Carhaix, surnommé : Léon bihan. Sonneur habitué des concours et des fêtes folkloriques.
Le Lay Michel (1886 Priziac – 1964 Lorient) fils du célèbre Jean-Louis Le Lay décédé en 1911, il sonne ici avec François Léon qui était le compère de son père.

4e prix, 12 fr : groupe Mignon et Bodenes de Crozon
Mignon : il s’agit sans doute d’un Pierre Mignon de Rostellec en Crozon, participe au concours de Brest (1895).
Bodenes : sonneur non identifié, participe au concours de Brest (1895).

5e prix, 10 fr : Salaun et Gestin de Bannalec
Gestin Augustin (1866 Guiscriff – 1938 Scaër), joueur de biniou et cultivateur à l’état-civil de Scaër.
Salaun Auguste Isidore (1897 Bannalec – 1976 Quimperlé) bombarde, successeur du célèbre François Salaun son père, sur nommé : Gus Salaun.

Bannalec Deces François 1913 D

Acte décès de François Salaun, joueur de hautbois, du 11 mars 1913 à Bannalec,

6e prix, 8 fr : Le Maître et Le Roy de Recouvrance
Le Maître & Le Roy : couple de sonneurs brestois non identifiés, unique trace dans un concours.
Sans titre

Pont-Aven 1913

C’est le cinquième Pardon des Fleurs d’Ajoncs, appelé aussi Pardon des Ajoncs d’Or, créé et organisé par le barde armoricain Théodore Botrel. Il a lieu habituellement le deuxième dimanche d’août, sa date est avancée au dimanche 27 juillet cette année. Toujours organisé une année sur deux (les années impaires) en alternance avec le Pardon des fleurs de Blé Noir de Dinan qui couronne aussi sa reine.
Je n’ai pas retrouvé les résultats des concours des années 1909 et 1911, pourtant le programme de ces deux années en annonce l’organisation.

Sans titre

Le programme de 1911 mentionne bien un concours de biniou.

Au fil des années le concours de sonneurs va perdre rapidement de l’importance, devenant accessoire. L’attraction principale de la fête restant la présentation des costumes régionaux avec en apothéose l’élection de la Reine et la forte personnalité de son organisateur Théodore Botrel.

Ouest-eclair 21-07-1913

                              Ouest-Éclair, 21 juillet 1913.

Cette année le concours est en concurrence avec celui de Brest organisé le même jour avec des prix bien supérieurs, avec 70 fr. au 1er prix..
Courrier du Finistère 02-08-1913

Le Courrier du Finistère, 2 août 1913.

Concours de binious :

1er prix, 30 fr. : Coroller et Durand de Bannalec
Coroller Yves (1881-1948) de Bannalec, bombarde, aveugle, sonneur habitué du concours de Pont-Aven, il participe au concours de 1905 et 1907.
Durand Jérôme (1869 Kernevel – 19??) biniou, charron à Trolan en Kernevel.
Echo de Bretagne 11-07-1913

L’Écho de Bretagne, 11 juillet 1913.

2e prix, 25 fr. : Gourmelin et Guerzéder de Quimperlé
Gourmelin Auguste (1866 Riec-sur-Belon – 1942 Quimperlé), bombarde, peintre-vitrier de Quimperlé, sonneur habitué du concours de Pont-Aven.
Guerzéder : sonneur non identifié, participe avec Auguste Gourmelin au concours de Quimperlé au début septembre 1913.

3e prix, 20 fr. : Guernalec & Guibon de Bannalec
Guernallec François (1862 Quimperlé – 1933 Bannalec), cultivateur à Kerleyen en Bannalec.
Guibon : il s’agit de Guiban François (1865 Bannalec – 1932 Bannalec), cultivateur à Kerliver en Bannalec.

4e prix, 15 fr. : Gaillard & Bodivit de Quimper
Gaillard François (1876 Quimper – 1922 Ergué Armel), ménétrier à l’état-civil, de Quimper.
Bodivit : famille de sonneur de Fouesnant, s’agit-il du père François (1887-1963) ou de Louis-Noël (1848-1921) ?

5e prix, 10 fr. : Le Naour et Cotonnec de Nizon
Le Naour François (1854 Nizon – 1931 Riec-sur-Belon), aveugle, de Pont-Aven, joueur de hautbois à l’état-civil.
Cotonnec François, pas situé précisément, sans doute de Riec-sur-Belon, biniou, habitué des concours, sonne jusqu’au début des années 1930.
Ce couple a participé au concours de Pont-Aven (1907).

Redon, 1912

Après Vannes (1899), Quimperlé (1901), Auray (1902), Gourin (1904), Carnac (1906) et Rostrenen (1907), Redon est le septième concours organisé par l’Union Régionaliste Bretonne et le premier en Haute-Bretagne.
Le programme reste inchangé alternant entre conférences et expositions d’art et d’artisanat, il se termine par une journée de fête avec des concours de chants populaires, de costumes du pays gallo et de biniou. Je n’ai pas retrouvé de photo de ce congrès, ni de renseignements sur le déroulement du concours.
Organiser un concours de sonneurs de biniou à Redon, pays d’Ouest et Vilaine, est étonnant en ce début de XXe siècle. Les derniers sonneurs en activité semblent avoir disparue depuis près de 50 ans dans cette région. Ils ont été remplacés par des sonneurs de violons. Les concurrents les plus proche de Redon, comme le couple d’Elven, a fait près de 50 km, les autres viennent de la région de Vannes à plus de 60 km..

Morbihannais (Le) du 20-09-1912

Le Morbihannais, 20 septembre 1912

Si neuf couples sont classés,  la presse mentionne la présence de 18 couples. Les résultats donnent deux classements, séparant les Cornouaillais des Morbihannais.

Concours de binious
I – Binious Cornouaillais
1er prix, 30 fr. : François Salaun de Rosporden et Auguste Gestin de Scaer.
Salaun François (1870 Bannalec – 1913 Bannalec), bombarde
Gestin Auguste (1866 Guiscriff – 1938 Scaër), à l’état civil Augustin, déclare comme profession joueur de biniou de Pont-Meur en Scaër.
Couple habitué des concours

Le Petit Breton 4 décembre 1938

Le Petit Breton, 4 décembre 1938

2e prix, 20 fr. : Michel et Louis Le Bidan de Langonnet.
Bidan Michel (1861 Langonnet – 1923) bombarde, charron à Langonnet. Nombreuses participations à des concours et fêtes bretonnes.
Louis Bidan sonneur non identifié.

II – Binious morbihannais
1er prix, 25 fr. : Adolphe Fanen et François Le Pavec de Sainte-Avé.
Fanen Adolpe (1839 Saint-Avé – 1921 Saint-Avé), bombarde, meunier
Le Pavec Prosper François (1893 Saint-Avé-1934 Vannes), biniou, cultivateur à Coëdigo Malenfant en Saint-Ave, il épouse la fille de Mathurin Le Gleuher autre sonneur de Saint-Avé.

Fanen Adolphe Fanen 1839-1921

2e prix, 20 fr. : Mathurin Le Roch et P. M. Ollivier de Vannes.
Le Roch Mathurin sonneur non identifié.
Ollivier Pierre-Marie sonneur non identifié.

3e prix, 15 fr. : Mathurin Le Nestié et Louis Le Delmat ou Denmat de Pluvigner.
Plus sûrement Mathurin Le Nestic et Louis Le Denmat, couple de sonneurs non identifié.

4e prix, 10 fr. : François Le Magadur et Mathurin Le Corre de Carnac.
Le Magadur François (1876 Ploemel – 1937 Carnac), cordonnier au Coudiec en Carnac, surnommé :  Françez ar soner.
Le Corre de Carnac, sonneur non identifié, participe au concours de Carnac (1906).

5e prix, 10 fr. : Fanen fils et Pierre-Marie Le Tual de Saint-Avé.
Fanen Jean-Marie (1881 Saint-Avé – 1961 Saint-Avé) meunier, fils de Adolphe Fanen qui gagne ce concours.
Le Tual ou Le Thual Pierre-Marie, sonneur non identifié, unique participation à un concours.

6e prix, 10 fr. : Louis Tanguy et Mathurin Le Lin de Saint-Goustan d’Auray.
Le Lain Mathurin (1869 Brec’h – 1937) bombarde, cultivateur, roulier à Auray.
Tanguy Louis (1858 Plougoumelin – 1924 Auray) biniou, Quai Neuf à St Goustan en Auray, frère de Jean-Mathurin aussi sonneur.

7e prix, 10 fr. : Louis Simon et Pierre Dréano de Bignan.
Couple de sonneurs non identifié.

Médailles aux couples de sonneurs de Meucon, Arradon, Elven, Saint-Avé.

Logo_Union_Régionaliste_Bretonne_1931

Cartes des Sonneurs Bretons

Après avoir établi une liste des anciens sonneurs de biniou & bombarde, j’ai mis en carte ce fichier pour une meilleure lecture de la répartition et de l’activité de ces sonneurs. Je n’ai pris en compte que les sonneurs de l’ancienne génération, en activité entre 1850 et 1950, avant le renouveau de la B. A. S. (Bodadeg ar Sonerion) de 1945. Pour l’instant sur cette carte : 220 fiches de sonneurs. Je précise que j’ai vérifié l’état civil, la profession et l’adresse le plus souvent qu’il m’a été possible de le faire. Attention, toujours 4 sonneurs référencés sur Paris…
Je suis bien sûr preneur de toutes informations permettant de corriger ou compléter cette carte. En cliquant sur un point, la fiche du sonneur apparait et peut-être bientôt sa photo…

Pour une lecture en mode pleine écran cliquer sur [  ] en haut à droite de la carte.