Plozevet 1937

Les Binious de Plozévet
Statue en bronze « Les Sonneurs » de René Quillivic (1879-1969) , réalisée en 1908 et érigée en 1937 à Plozévet. Les sonneurs qui servirent de modèle en 1905 ne sont toujours pas identifiés avec certitude.

Le concours de sonneurs organisé en août 1937 à l’occasion de l’inauguration du monument de René Quillivic, est le dernier grand rassemblement de sonneurs de l’ancienne génération. Il est aussi le premier a voir la participation d’un nouvel instrument promis a un bel avenir la cornemuse écossaise.
Le monument est érigé devant la mairie de l’époque, route d’Audierne. L’inauguration se fait en grande pompe, en présence du ministre de l’Éducation national Jean Zay. La matinée débute par des remises de décorations suivi de réceptions avec préfets, sénateurs et députés agrémentés de discours. La presse locale commente : « Mr Jean Zay a associé le gouvernement à cette fête si chargé de sens, de couleurs et d’accent. Il voit dans le monument des Binious, une identification de la vie populaire à l’art« . Le discourt du ministre sera même radio-diffusé. Un banquet suivra, voir le menu ci-dessous.
L’après-midi le concours de sonneurs est organisé avec un concours de danses. Paradoxalement, de cette journée ou pourtant les sonneurs devaient être à l’honneur, peu d’élément sur ce concours, sur son déroulement pas ou très peu de photos.

René Quillivic et Albert Le Bail député-maire de Plozévet, devant le monument, lors de son installation en 1937 (Source : Tal ar Sonerien – Plozevet, n° 41, 2017, p. 19.

La Dépêche de Brest, 26 août 1937

Les Membre du Jury : Mme Jean Zay et Larquet ; Mr Chapelier, président de la Société des Auteurs et Compositeurs de Musique ; André Dezarois conservateur des Musées Nationaux ; Taldir Jaffrenou, Président des Bardes bretons ; René Quillivic, ovate, sculpteur-statutaire ; Yves Le Bec, barde, adjoint au maire de Poullaouën.

Les concurrents devant le monument, on aperçoit Gildas Jaffrennou debout avec son bagpipe écossais – La Dépêche de Brest, 25 août 1937

Groupe A – Cornouaille Bigoudène (Bombarde et biniou) :

1er prix, un maout de 225 fr. de valeur marchande : Kerloc’h (biniou) & Bourdon (bombarde) de Plozevet
Kerloc’h Jean (1875 Plouhinec – 1960 Plozevet), aveugle du bourg de Plozevet
Bourdon Thomas Louis (1869 Plozevet – 19??), cultivateur au Pouldu à Plozevet

2e prix de 200 fr. : Louis Gueguen (bombarde) & Le Goff (biniou) de Plozevet
Gueguen Louis (1892 Plozevet – 1962 Plozevet), dit Jean-Pouf, cabaretier au Gored en Plozevet.
S’agit’il de Le Goff Christophe (1905 Plozévet – 1954 Plozévet), marin de commerce, surnommé Toffic ?

3e prix de 100 fr. : Boissel père & fils de Treogat
Le père Boissel Yves (1866-1950) tailleur à Keyere en Treogat.
Le fils Boissel Yves (1892 Treogat – 1975 Plomeur) tailleur et cultivateur à Lespoul en Treogat.

4e prix de 50 fr. : Douérin (bombarde) & Bolzer (biniou) de Plozevet
Douérin lire Douirin Jean (1892 Plozevet – 1974 Plozevet) boulanger puis tourneur sur bois au bourg de Plozevet.
Bolzer Jean-Louis (1864 Plozevet – 1958 Plozevet), tailleur à la Trinité en Plozevet.

5e prix de 50 fr. : Hénaff frères de Pouldreuzic
Famille de sonneurs de Pouldreuzic le père Jean Hénaff (1854-1938) a formé ses quatre fils, lesquels ont participé à ce concours ?

La Dépêche de Brest, 24 août 1937

Groupe B – Cornouaille Intérieure (Bombarde & biniou)

Hors concours : un voyage à l’Exposition de Paris offert par MM les Ministres de l’Éducation Nationale et du Comerce : Salaun père et Gestin de Bannalec, salaire en sus.
Salaun Auguste Isidore (1897 Bannalec – 1976 Quimperlé) famille de sonneurs sur plusieurs générations de Bannalec. Bombarde
Gestin Augustin (1866 Guiscriff – 1938 Scaër) cultivateur et joueur de biniou au Pont-Meur en Scaër, surnommé le père Gestin.

1er prix 200 fr. : Gueguen (bombarde) & Bodivit (biniou) de Fouesnant
Guéguen Alain (1904 Gouesnac’h – 1986 Pleuven), surnommé Lanig, cultivateur puis carrier à Pleuven, bombarde.
Bodivit François (1887 Clohars-Fouesnant – 1963 Clohars-Fouesnant), ménétrier à l’état-civil à Fouesnant, surnommé Soner bihan.

2e prix de 100 fr. : Sciallour frères, de Saint-Yvi
Les Sciallour de Saint-Yvi, famille de 4 frères sonneurs : Auguste (1871-1958), Jean-Marie (1875-1958), Laurent (1874-1949) et Yves (1878-19??), je n’ai pas trouvé qui a participé à ce concours.

3e prix de 100 fr. : Salaun fils ainé (bombarde) & X… (biniou) de Bannalec
Salaun Pierre (1920 Bannalec – 1994 Bannalec), fils ainé d’Auguste, vainqueur de ce concours

4e prix de 50 fr. : Salaun fils cadet & X… (biniou) de Bannalec
Salaun Auguste (1923 Bannalec – 19??) fils cadet d’Auguste, vainqueur de ce concours.

Groupe C – Bretagne Nouvelle (Bombarde bretonne et biniou écossais)

Prix unique, 100 fr. : Gildas Jaffrennou (biniou écossais) & Charles Corbel (bombarde)
Gildas ou Gweltaz Jaffrennou (1908 Carhaix – 2000 Vannes) est le fils de Taldir surnommé chef des bardes bretons, sans être le premier sonneur de cornemuse écossaise en Bretagne, il est le sonneur qui va être au début d’une nouvelle tradition.
Charles Corbel, sonneur non identifié précisément. Il s’agit d’un sonneur de bombarde, originaire de Châtelaudren (22) qui débute à l’âge de 15 ans en 1937 dans les fêtes bretonnes, il est surnommé Charlik.
Il pourrait s’agir de Charles Corbel (1922 Châtelaudren – 1995 République Démocratique du Congo) ?

Fesst ar « Binious », Hôtel des Bruyères, le menu
Quillivic-sonneurs-249x30
René Quillivic, « les binious ou les sonneurs » gravure sur bois – 1916

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s