Pont-Aven, 1922

Le Pardon des Fleurs d’Ajoncs de 1922 est le premier organisé après l’armistice de 1918. Il a lieu le dimanche 27 aout 1922 avec peu de changement dans le programme. Le célèbre barde chanteur Théodore Botrel annone qu’il y donnera un concert dans la presse.

Excelsoir, 29 août 1922

Les prix du concours de binious sont de 100fr, 75 fr. et 50 fr. Il semble que seulement deux couples se présentent.

1er prix : Groupe Salaun de Bannalec
Auguste Salaun (1897 Bannalec – Quimperlé 1976) surnommé : Gus, célèbre famille de sonneur de Bannalec, habitué du concours des concours, avec qui sonnait-il ?

2e prix : Groupe Gourmelin de Quimperlé
Auguste Gourmelin (1866 Riec-sur-Belon – 1942 Quimperlé), peintre vitrier à Quimperlé, surnommé : le père Gourmelin, avec qui sonnait-il ? Sonneur habitué des concours.

Les reines des Fleurs d’Ajoncs de 1922 posent avec Botrel devant les sonneurs. Au biniou qui semble aveugle il pourrait s’agir d’Auguste Gourmelin (Source Gallica).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s