Rostrenen, 1907

6e concours organisé par l’U. R. B. après Vannes (1899), Quimperlé (1901), Auray (1902), Gourin (1904) et Carnac (1906)

2

Les documents sur ce congrès sont assez nombreux, rien ou presque sur le concours de sonneurs hormis ce commentaire :
« A 1h1/2, lieu, dans la salle d’asile laïque, un concours de binious, dont les jurés étaient MM. Hernot, d’Herbais, Mlle Riou, professeur de chant à Vannes, Jos Parker, Sottias, Loeiz Herrieu. Quatre groupe seulement y prennent part, la région ne faisant guère emploi du biniou, mais seulement de clarinettes. Le morceau imposée était An hini goz, plus un air facultatif. » Ar Bobl, 13 août 1907.

La remarque sur la rareté des sonneurs de biniou dans la région de Rostrenen est très intéressante, elle confirme la limite nord de l’aire de jeu de cet instrument.

Le jury est composé de :
Loeiz Herrieu (1879-1953), écrivain paysan, militant, c’est désormais un incontournable des jurys de même que l’écrivain fouesnantais Joseph Parquer (1853-1916).
Hernot Yves (1861-1929) sculpteur lannionais
Comte Eugène d’Herbais (1864-1936) de Roscoff
Riou Louise cantatrice et professeur de chant à Vannes

Comme a chaque concours les résultats publiés dans la presse diffèrent suivant les titres :
Ar Bobl du 13 août 1907 mentionne :
1er prix, 25 fr. : Carhaix, avec les sonneurs Menguy Jean-Louis, Le Lay de Priziac, et surtout l’imbattable Guillaume Léon.
L’Ouest-Éclair du 13 août 1907 mentionne lui :
1er prix 25 fr. : Section Carhaisienne – Léon de Carhaix, Menguy et Le Lay, père et fils de Priziac.
Ar Bobl journal carhaisien veut mettre en avant Guillaume Léon, alors que les deux couples sont classés exæquos. J’ai comme l’impression qu’il a fallu ménager les susceptibilités des sonneurs.
Menguy Yves (1865 Plévin – 193? Plévin), biniou, taupier, sur nommé : Lok.
Léon Guillaume (1870 Carhaix – 1950 Plouguer), bombarde, coiffeur, surnommé Léon Braz.
Couple classé 8e à Brest (1895).
Le père :Jean-Louis Le Lay(1858 Priziac – 1911 Carhaix), habitué des concours de sonneurs.
Le fils :Michel Le Lay(1886 Priziac – 1964 Lorient)

2e prix, 15 fr. : Section de Gourin – Jean Hervé et Névo.
Hervet, Jean
(1860 Gourin – 1924 Gourin), aveugle, bombarde, surnommé Yann Dall
Névo :
il pourrait s’agir de Laurent Le Nouveau (1845 Saint-Tugdual – 19??]
Couple habitué des concours, nombreuses participations.

Mariage fils 1902 m
Laurent Le Nouveau déclare comme profession : musicien – breton au mariage de son fils en 1902 à Saint-Tugdual (56).

3e prix, 10 fr. : Section Rostrenoise – Jean-Marie Le Berre de Glomel et François Faucheux.
Couple de sonneurs non identifié précisément, unique trace dans un concours

4e prix, 6 fr. : Section Guémenoise – Jean Névo et Jacques Vincent de Saint-Tugdual
Jacques Vincent (1845 Priziac – 1927 Croisty).
Jean Névo, il s’agit je pense en réalité d’un Le Nouveau, famille de sonneur de Saint-Tugdual (56). Voir Laurent Le Nouveau classé 2e de ce concours, frère père, oncle…

Les bardes

Les bardes bretons – Union Régionaliste Bretonne au congrès d’Auray de 1902.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s