Carnac, 1906

5e concours organisé par l’U. R. B. après Vannes (1899), Quimperlé (1901), Auray (1902) et Gourin (1904)

A ce concours 20 couples se présentent. Il est organisé le dimanche 16 septembre 1906 dernier jour du congrès et jour du pardon de la Saint-Cornely à Carnac.

Le jury :

  • Régis de L’Estourbeillon (1858-1946) député royaliste du Morbihan, fondateur de l’U. R. B.
  • Joseph Parquer (1853-1916) écrivain, poète et peintre de Fouesnant.
  • Efflam Koed-Skau : nom bardique de Jean-François Jacob (1882-1938), membre de l’U. R. B. , collecteur de chansons dès le début du XXe siècle. Il publie une étude avec une carte très pertinente « Les binious et les bombardes » en 1923 [Bulletin URB] dans lequel il annonce vouloir publier 200 airs de biniou et bombarde recueillis dans le pays de Vannes. Cette édition ne verra pas le jour, le manuscrit sera redécouvert bien plus tard par :
    Bernard Lasbleiz, « Airs de biniou du pays d’Auray« , Musique Bretonne (Dastum), n°208, mai 2008, pp. 31-35.
  • François Léon – sonneur carhaisien (1871 -1941) surnommé : Léon Bihan. C’est le plus jeune des frères Léon, son frère Guillaume Léon (1870 Carhaix – 1950 Carhaix) était surnommé : Léon Braz. François Léon a participé au concours de Gourin, 4e concours organisé par l’URB. C’est la première fois que je note la présence d’un sonneur comme membre d’un jury. La constitution des jurys était très différente d’aujourd’hui. L’habitude a été prise depuis le renouveau des années 1950 de les constituer presque exclusivement de sonneurs.

1er prix, 25 fr. : Le Roux Mathurin et Le Corff Joachim de Plumergat
Le Roux Mathurin : sonneur non identifié, participe au concours de l’URB à Vannes en 1913.
Le Corff Joachim : sonneur non identifié, unique mention dans un concours.

2e prix, 20 fr. : Le Borgne Vincent et Le Corre Mathurin de Carnac
Le Corre Mathurin : sonneur non identifié, participe au concours de l’URB à Redon en 1912. Un autre Le Corre est classé 6e de ce concours, lien familial ?
Le Borgne Vincent : sonneur non identifié, unique mention dans un concours.

3e prix, 15 fr. : Cagnard et Marion de Locmariaquer
Cagnard Jean-Marie (1855 Locmariaquer – 1937 Locmariaquer), biniou, tisserand
Marion Pierre-Marie (1864 Locmariaquer – 19??), bombarde, surnommé Job Braz
Couple classé 21e au grand concours de Brest(1895).
Sur ce couple lire : Becker, Roland : Cagnard-Marion Les banieù de Locmariaquer, Musique Bretonne, n°210, 09-2008, pp. 28-33.

4e prix, 10 fr. : Tanguy Louis et Madio ou Madiot Joseph d’Auray
Tanguy Louis (1858 Plougoumelin – 1924 Auray), frère de Jean Mathurin Tanguy qui participe aussi à ce concours.  Participe au concours de l’URB à Redon en 1912.
Madiot Joseph : sonneur non identifié.

5e prix, 5 fr. : Bernabès Bénabès Jean-Marie et Le Bayon de Carnac [selon la presse]
Bénabès Jean-Marie : sonneur non identifié, unique mention dans un concours
Le Bayon : sonneur non identifié, unique mention dans un concours.

6e prix, 5 fr. : Corvec et Le Corre de Crac’h.
Corvec : sonneur non identifié.
Le Corre : sonneur non identifié, y a-t’il un lien familial avec Mathurin Le Corre classé 2e de ce concours ?
Unique trace de ce couple dans un concours.

Mentions honorables :

Eveno père et fils ou Guenin et Eveno fils de Belz
Le père : Evenot Guenin (1863 Guenin – 19??) Sabotier.
Fils : Evenot Jean-Louis (1887-19??) ou Evenot Guenin (1890-19??), sabotier
Le couple participe au concours de Pontivy (1907).

Bellego et Philibert d’Erdeven
Couple de sonneurs non identifié, unique mention dans un concours.

Colven ou Le Golven Michel et Magadur François de Carnac ou de Ploemel
Le Golven : sonneur non identifié, unique mention dans un concours.
Magadur François (1876 Ploemel – 1937 Carnac) cordonnier, chevalier de la légion d’honneur.

Le Nouvelliste du Morbihan, 30-10-1937 Le Nouvelliste de Morbihan, 30 octobre 1937

Doublic et Riguidel d’Auray
Couple de sonneurs non identifié, unique mention dans un concours.

Le Lain Mathurin et Tanguy Jean Mathurin d’Auray
Le Lain Mathurin (1869 Brec’h -1937), bombarde, participe au concours de l’URB à Redon en 1912.
Tanguy Jean Mathurin (1868 Plougoumelin – 1922 Auray), biniou. Son frère Louis Tanguy participe aussi à ce concours.

Ce couple a été enregistré en 1908 par l’anthropologue autrichien Rudolphe Trebitsch. C’est le premier enregistrement d’un couple biniou et bombarde. Le Lain Matuhrin est présenté comme sonneur de bombarde, roulier [transporteur], Tanguy lui est paysan. Pour en savoir plus et écoute :

  • Musique Bretonne (Dasum), n°101, 04-1990, pp. 8-11.
  • En écoute : CD Sonneurs de couple Biniou-Bombarde, Chasse-Marée/ArMen, SCM032, 1994.

Runigo frères de Quiberon
Le Runigo Jean-Marie (1846 Locoal-Mendon – 1922 Quiberon) bombarde.
Le Runigo Jean-Vincent (1842 Locoal-Mendon – 1932 Quiberon) biniou.
Unique trace de ce couple dans un concours.

Mention honorable hors concours : Les binious de Pluméliau
Le Dantec Jean-Mathurin : (1868 Pluméliau – 1937 Baud), biniou, cafetier au bourg de Pluméliau.
Le Strat Jean-Marie (1861 Pluméliau -1940 Pluméliau), cultivateur à Saint-Nicodème.
Couple habitué des concours, classé à Vannes (1899), Pontivy (1903) et Pontivy (1907).

L'Avenir du Morbihan 22-09-1906

L’Avenir du Morbihan, 22 septembre 1906

Logo_Union_Régionaliste_Bretonne_1931

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s