Biniou jouet

Les biniou du père Noël

Sans titreM

Trois cartes postales datant des années 1900 à 1906, d’enfants en costume breton de théâtre, qui tiennent un curieux « biniou jouet ». Il s’agit d’une petite « bombarde », montée comme levriad sur une petite poche en caoutchouc alimentée par un court sutel (porte-vent), il ne manque que le bourdon… Un tel instrument semble bien difficile à faire fonctionner !

Sans titreN

Un catalogue (mobilier et et matériel scolaire) de 1898 de la fabrique de Les Fils d’Émile Deyrolle à Paris permet de retrouver ce jouet.

exportSur une publicité pour des ballons en caoutchouc et autres bimbeloteries de la fin du XIXe siècle, on retrouve aussi des « cornemuses jouets » :

Annu-Jouet-Jeux-1897-Faible

Annuaire officiel des jouets & jeux, des bazars, bimbeloterie…, 1897, p. 73

Le marchand de cornemuses

Sans titre S
Deux sous ma petite Musique ! – à la portée de les bouches

Un texte d’Arthur Mangin, présentant l’exposition Universelle de 1867, pour le Musée des Familles note déjà la présence du jouet dans les rues parisiennes :
« Mettons-nous un instant à l’écart et donnons-nous ce plaisir. L’endroit où nous sommes convient parfaitement. Nous y serons bien un peu abasourdis par les accords confus de voix et d’instruments qui, du café-concert voisin, arrivent jusqu’à nous; par l’aigre psalmodie des petites cornemuses en caoutchouc qui se vendent deux francs cinquante centimes dans une des boutiques de gauche; par les cris des marchands qui s’efforcent d’arrêter sur leur étalage l’attention des flâneurs; par les cris des garçons du café; par le cliquetis des verres et des fourchettes, par le brouhaha dos conversations et des exclamations; par le roulement des petites voitures où des hommes de trait promènent, à raison de deux francs l’heure, les personnes impotentes ou paresseuses. »

En 1932 le jouet fait toujours son effet.
Sans titre

Paris 1932 : « un joueur de biniou sur les Boulevards » (source : Gallica)

Mais le paradoxe est de retrouver le biniou jouet en Bretagne. On aperçoit dans les premières scènes d’un film de 1923, sur la fête des reines de Quimper, un vendeur de biniou en caoutchouc en costume breton [Merci à Laurent Bigot pour l’info.]

Quimper 1923

Source : Cinémathèque de Bretagne, Grande fête des Reines de Cornouaille, film de René Arcy-Hennery

Publicités

Une réaction sur “Biniou jouet

  1. A titre informatif, René Arcy-Hennery, en 1923, dans son film sur la Fête des Reines de Cornouaille, filme un camelot qui vend ce type de jouet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s