Fête des Cormorans en 1921

7/8/21, fête des cormorans à St Guénolé [défilé de joueurs de biniou et bombarde devant l'église Saint-Nonna à Penmarch] : [photographie de presse] / [Agence Rol]Magnifique photo prise le 14 août 1921 à Saint-Guenolé-Penmarc’h, lors du fête des Cormorans (Source : Gallica)

Fête bretonne crée en 1920, sur le modèle du Pardon des Fleurs d’Ajoncs de Pont-Aven inventé en 1905 par Théodore Botrel. Cette fête est organisée au profit des victimes de la mer. Le programme se compose d’une élection de la reine et de ses demoiselles d’honneurs, d’un cortège composé de chars et de la représentation d’une noce bretonne défilant en ville. L’après-midi il est organisé une régate, une grande kermesse et des jeux divers. Le programme comporte aussi plusieurs concours : de costumes, de danses et de sonneurs – A noter qu’il est demandé aux sonneurs de venir revêtus de leurs costumes bretons.

Résultat du concours de sonneur :
1er : Coroller de Bannalec
2e ex : Gueguen & Henaff de Pouldreuzic
2e ex : Kerloc’h de Plozevet
2e ex : Salaün de Bannalec

Il ne reste plus cas mettre les noms sur la photo…

Penmarch-Cormorans-DAutre vue prise du même endroit, mais pas la même année (?), avant  le mois de juillet 1923 (date au dos).
S’agit-il de la fête des Cormorans de 1922 ?

Sans-titre---1Faible

Publicités

5 réflexions sur “Fête des Cormorans en 1921

  1. Il ne reste plus qu’à mettre un nom, mais ce n’est pas si simple, car le concours a dû attirer du monde!… Cette édition de la fête, d’ailleurs, a fait l’objet d’un reportage de 5 mn, muet bien sûr, consultable à la Cinémathèque de Bretagne. L’image qu’on nous proposes ici est d’ailleurs à mettre en comparaison avec un plan du film, pris au même moment, avec un décalage de quelques centimètres seulement. Dans ce groupe qui mène le cortège se trouve peut-être Louis Gueguen; ce serait lui qui porte des bragoù braz. Il n’est pas évident de le reconnaître, car en général il porte un costume bigouden moderne, et n’est pas déguisé avec un costume ancien comme ici. C’est vrai que le règlement demandait d’être typique… En outre, le sonneur de la photo joue avec un doigté inversé, comme Louis Gueguen. Enfin, son collègue au biniou ressemble bien à Jean-Marie « Nic » Hénaff. Par contre, aucun des autres lauréats n’est présent sur la photo. Jean Kerloc’h n’est pas loin, bien identifiable sur le film, quelques mètres en arrière, précédant un deuxième groupe du défilé. Yves Coroller et Auguste Salaün, qui ne sont pas difficiles à identifier, ne sont non plus présents ni sur la photo, ni sur le film.
    Un détail, enfin: le film commence par un long plan sur l’affiche de la fête, et on y lit que celle-ci a lieu le 7 août, et non le 14 (c’est d’ailleurs ce qui est mentionné sur la légende de Gallica).

    • Bonjour, je pense comme Laurent qu’il s’agit de Louis Gueguen(Jean Pouf) et de Jean Marie Hénaff.
      Dans le disque ,publier par Dastum,sur le pays Bigouden,on trouve page 72 du livret une photo de Louis
      Gueguen prise en 1920.On peut penser que l’on a à faire au même personnage.
      Quant au biniou,sa façon de tenir son levriad ,me faisait penser à Jean Marie Hénaff.

    • Oui, l’homme au biniou est bien Jean Marie Hénaff (1897-1966) dit Nig, sonneur de Pouldreuzic. Sur sa droite à la bombarde Jean Pouf.
      Evelyne Hénaff-Bargot, petite fille de Jean Marie Hénaff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s