Edouard Le Marant de Kerdaniel – Ex-libris

Breiz da virviken

EX-LIBRIS

Poète, dramaturge, romancier, essayiste, historien, très connu dans le monde des Lettres, sous le pseudonyme de Jean Plémeur, Édouard Le Marant de Kerdaniel naquit à Vannes (Morbihan).
Tout en étudiant le droit à Rennes, il fait ses débuts dans la littérature; il collabore à une revue locale l’Hermine, puis à des périodiques parisiens comme la Plume, de Léon Deschamps; les Annales artistiques et Littéraires; l’Ermitage, etc… Régionaliste convaincu, pendant un séjour de plusieurs mois à Lorient, il fonde avec quelques amis une revue Le Biniou bientôt fort répandue et qui n’eut que deux années d’existence de 1893 à 1895. Nommé magistrat, M. E- Le Marant de Kerdaniel fut envoyé dans la Savoie. C’était l’exil cruel.
Comme romancier, Jean Plémeur a écrit des œuvres de haute portée morale : c’est Aveuglé; c’est La Barque, si savoureusement locale.
L’ex-libris de E. de Kerdaniel qui résume bien l’œuvre poétique et dramatique de son possesseur et sa fidélité à la terre natale, a été dessiné par Henry André, le dessinateur bien connu, spécialisé dans ce genre de production.
La devise en breton signifie : « Bretagne à jamais ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s